« Quel bilan pour la présidence française du Conseil de l’Union européenne ? »

Publié le par Pierre-Marie Giard


Notre antenne a reçu Monsieur Philippe MOREAU DEFARGES, chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI), pour nous parler du bilan de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.



 

Ce petit-déjeuner au restaurant « Le Jean Bleuzen » a réuni une vingtaine d’adhérents et de sympathisants le mercredi 17 décembre dernier.

 

 


Le professeur a tenu a rappelé le rôle technique d’une présidence du Conseil de l’Union européenne et la faible importance des priorités présentées à cette occasion.

Il n’est donc pas juste de juger uniquement cette période sur les 5 priorités présentées par la présidence française : la gestion globale et concertée des migrations, la politique de l’énergie et du développement durable, l’Europe de la défense, avenir de la Politique Agricole Commune, l'Union pour la Méditerranée.








Sur la crise russo-géorgienne, Philippe MOREAU DEFARGES souligne que le chef de l’Etat a fait ce qu’il a pu notamment en permettant à la Russie d’être intégrée dans le concert international des Nations.


Sur la crise financière, le président de la République a monté des réunions avec ses partenaires. Il souligne l’importance des différends dans le couple franco-allemand sur ces questions.


Concernant les priorités de la présidence, le professeur MOREAU DEFARGES a estimé que des réponses ont été apportées notamment en matière de développement durable (paquet « énergie-climat » correspond à la volonté des uns et des autres), d’immigration (le pacte européen sur l’immigration est document rappelant des principes) et de PAC (bilan de santé effectué).



Publié dans Nos activités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article