A l'occasion des municipales : lettre ouverte aux candidats

Publié le par Valérie Mathey

Lettre envoyée à M. Guy Janvier, Conseiller général des Hauts-de-Seine et candidat à l'élection municipale pour le compte du Parti socialiste.


Monsieur le Conseiller général,

Vous êtes membre du Mouvement Européen – Hauts-de-Seine et nous nous en réjouissons.
 
Vous avez annoncé votre candidature aux élections municipales pour le compte du Parti Socialiste.
 
 
L’année 2008 sera plus que jamais une année européenne. La France prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne au 2nd semestre.
 
En tant qu’élu local, vous êtes au cœur des préoccupations et des réflexions de vos concitoyens. Nous souhaitons donc attirer votre attention sur votre rôle en matière d’information et de promotion de l’idée européenne.
 
La ville de Vanves doit donc se mobiliser pour faire de cette année 2008 une année toujours plus européenne.
 
Pour cela, nous souhaitons connaître vos projets concernant :
 
-         le pavoisement aux couleurs européennes des bâtiments communaux ;
-         la célébration de la Journée de l’Europe chaque 9 mai à la stèle Jean Monnet ;
-         le soutien du programme « Europe à l’Ecole » menée par l’association Les Jeunes Européens-France dans les écoles primaires de la ville ;
-         le projet de faire jouer l’hymne européen lors des cérémonies patriotiques (8 mai, 14 juillet, 11 novembre, etc…)
 
Sachez que notre association est prête à vous apporter son dynamisme dans la mise en œuvre de ces actions.
 
L’antenne de Vanves du Mouvement Européen – Hauts-de-Seine et ses adhérents attendent avec intérêt vos réponses.


Réponse de M. Guy Janvier

Madame la Présidente,

Chère Valérie,

 

Permettez moi tout d’abord de vous remercier d’avoir introduit les questions européennes dans la campagne des municipales de mars prochain. L’Europe se construit au quotidien, dans chacune de nos villes et de nos villages. Vanves sera sous mon mandat une ville citoyenne et européenne.

 

Mon engagement européen est total et ancien, vous le savez. Au-delà du fait d’avoir travaillé pendant quelques années à Bruxelles, pour la Commission européenne, je suis un « européen convaincu ». Le développement durable de notre planète ne peut pas se faire sans une Europe forte. Chacun d’entre nous doit y contribuer et à ce titre la municipalité élue en mars prochain a une responsabilité. Je m’engage donc à mener avec vous et avec l’antenne locale du Mouvement européen des actions concrètes qui feront de Vanves une ville européenne exemplaire.

 

L’année 2008 doit être plus que jamais l’année européenne pour deux raisons principalement :

 

1)      la France assurera la présidence du conseil de l’Union européenne au 2ème semestre

 

2)      2008 sera l’année de l’adoption et de la mise en œuvre du traité de Lisbonne.

 

Nous devons donc faire de cette année le départ d’une longue période de promotion des valeurs et des réalisations européennes dans notre commune.

 

Vos propositions vont tout à fait dans ce sens et je les soutiens.

 

1)      Pavoisement aux couleurs européennes des bâtiments communaux.

 

Une de mes premières décisions lorsque j’avais été élu maire de Vanves, en 1995, avait été de pavoiser la mairie et le monument aux morts avec le drapeau européen. Ce pavoisement a été maintenu. Je souhaite qu’il soit amplifié. Les écoles de Vanves ont actuellement une signalétique uniquement française. Nous la complèteront avec les emblèmes de l’Union européenne.

A l’occasion des grandes journées patriotiques on  pavoisera la ville aux couleurs européennes.

 

2)      Célébration de la journée de l’Europe.

 

Le 9 mai, une manifestation d’envergure doit avoir lieu chaque année. La venue d’un ambassadeur, comme l’an dernier, à la stèle Jean Monnet, est une bonne chose mais elle n’est pas suffisante. Pour que l’ensemble de nos concitoyens soit concerné, nous devons donner à cette cérémonie un caractère exceptionnel.

Je propose qu’un comité local des affaires européennes soit créé, présidé par une personnalité indépendante, ou par un maire-adjoint ou un conseiller municipal en charge d’une délégation spécifique. Il travaillera avec le comité du jumelage, lui aussi renforcé, et doté de moyens accrus, et l’antenne de Vanves du Mouvement européen.

Ce comité sera chargé de faire à la municipalité tout type de propositions visant à renforcer la politique européenne de la commune, et au-delà celle de l’agglomération. Pourquoi ne pas envisager le rapprochement des actions menées par les villes voisines dans ce domaine ? Nous y gagnerons en visibilité et en efficacité.

 

3)      Soutien du programme « Europe à l’école ».

 

La conscience de l’appartenance à l’Europe doit s’acquérir dès l’école. Je propose, qu’en lien avec l’association « Les jeunes européens-France », des actions soient menées systématiquement dans les écoles primaires de la commune, et que ces actions aillent au-delà de la simple sensibilisation. Des réalisations concrètes doivent être menées.

Vanves est une grande ville scolaire. Des actions doivent être menées intensivement avec les 2 collèges et les 2 lycées de la ville, en partenariat étroit avec les responsables de ces établissements. J’ai obtenu la création de sections européennes dans les établissements de Vanves. Il y a là une opportunité à saisir dès la rentrée prochaine.

L’apprentissage de la citoyenneté européenne dépend de notre investissement et nous avons de belles perspectives dans ce domaine.

 

Nos 2 villes jumelles (Lerthe en Allemagne et Ballimoney en Irlande) seront associées au-delà des seuls voyages annuels et traditionnels des délégations officielles.

Il est curieux qu’aucune subvention n’ait été obtenue pat la mairie pour développer nos relations de jumelage depuis de nombreuses années.

Je souhaite que nous élargissions le jumelage avec d’autres villes d’Europe et avec des villes d’autres continents.

Pendant mon premier mandat, nous avions soutenu fortement l’association « Mare Nostrum », association dont l’objectif était de mener des actions de sensibilisation pour le rapprochement des peuples des 2 rives de la Méditerrannée : colloques avec Edgar Morin, Gisèle Halimi, Roselyne Bachelot.. Il faut le réactiver après 7 années de sommeil.

 

4)      Faire jouer l’hymne européen lors des cérémonies patriotiques.

 

De plus en plus de voix se font entendre pour regrouper les cérémonies patriotiques sur un jour qui pourrait être, à l’instar d’autres grands pays, « un memorial day », journée unique en souvenir des guerres européennes. En attendant, l’hymne européen doit être systématiquement joué lors des cérémonies patriotiques : 8 mai, 14 juillet, 11 novembre. L’école de musique de Vanves, dont la reconstruction et l’agrandissement seront un des chantiers importants de mon mandat, participera activement à la réussite de ces manifestations.

 

Le traité de Lisbonne va apporter des modifications substantielles au fonctionnement de l’Union : élection d’un Président du Conseil Européen, renforcement du rôle du Parlement et des Parlements nationaux, création d’un Haut Représentant pour la politique étrangère et la politique de sécurité commune…Des actions de vulgarisation et de sensibilisation aux avancées de ce traité doivent être menées au plus près de nos concitoyens.

 

Les valeurs de l’Union doivent être sans cesse rappelées pour être réellement mises en œuvre : dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, état de droit, respect des droits de l’homme, non-discrimination, tolérance, justice, solidarité et égalité homme femme.

 

Les nouveaux objectifs tels qu’ils figurent dans le nouveau traité doivent être aussi connus : la paix, le plein emploi, le développement durable, la diversité culturelle, la solidarité, la cohésion, la protection des citoyens.

 

 

En conclusion,

 

j’attache une importance particulière, à la responsabilité propre des communes dans la construction de l’Europe. Un chapitre de mon programme aux élections municipales de mars prochain portera spécifiquement sur les objectifs et les actions que je compte mener, avec mon équipe, pendant la durée de notre mandat, c’est-à-dire 2008/2014, dans le domaine de l’appartenance de notre pays à l’Union européenne.

J’associerai, si vous en êtes d’accord, l’antenne de Vanves du Mouvement européen à la conception et à la réalisation de ces actions.

 

J’entends que notre ville soit exemplaire dans le domaine de la construction quotidienne et citoyenne de l’Europe.



Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article